.
.

Burkina Faso

.

Journée internationale de l’infirmière : Valoriser la fonction infirmière


Les activités marquant la Journée internationale de l’infirmière ont débuté ce mardi 9 mai 2017 par une animation à la place des martyrs et un don à l’orphelinat Den Kanu.

« La profession infirmière une voix faite pour diriger et atteindre les objectifs de développement durable » est le thème qui a été choisi pour la célébration de cette journée prévue du 09 au 12 mai 2017. A l’orphelinat Den Kanu au secteur 25 de Bobo, l’ordre des infirmiers a offert 03 sacs de 100kg de petit mil, 03 cartons de savon citec, du lait premier âge et deuxième âge et une enveloppe de 50.000fcfa, soit une valeur totale estimée à 250.000 fcfa. Selon Robert Ouédraogo, président national de l’ordre des infirmiers du Burkina, la journée a été instituée par une structure qui est le conseil international des infirmières qui existe depuis 1899.

Pour lui la carrière infirmière est d’origine caritative car l’élément fondamental de la fonction infirmière, c’est l’aide. C’est aussi une piste de collaboration. Pour Bationo Yeli Lucie, présidente du conseil régional, c’est une pensée pieuse à l’endroit de l’orphelinat et une œuvre sociale en tant que mère. Pour les sœurs de l’orphelinat, cela est une première et elles saluent l’initiative de l’ordre des infirmières à sa juste valeur et promettent de les porter dans leur prière quotidienne. L’orphelinat Den Kanu existe il y a de cela 20 ans et compte de nos jours une quarantaine de bébés orphelins de mère ou de maman malade mentale et des enfants abandonnés par leur géniteur.

A travers ce geste les sœurs lancent un appel à toute bonne volonté qui a le souci des enfants orphelin à ne pas hésiter car les portes sont grandement ouvertes et les enfants ne vivent que sur la solidarité tant intérieure qu’extérieure. Les difficultés sont nombreuses. Une conférence a lieu à l’ENSP sur le sens de la journée et l’œuvre de Florence Nightingale et la responsabilité juridique de l’infirmier. Selon l’ordre, cette journée est célébrée le 12 mai, jour anniversaire de Florence Nightingale qui a posé les bases de la profession infirmière contemporaine. Elle a fait des soins infirmiers une préoccupation respectée en établissant une formation. Les activités se poursuivent avec un don de sang, un contrôle de la glycémie et de la tension suivi de la présentation du roman de Ouédraogo W. Anselme « derrière la blouse » et un panel témoignage infirmier : nos ainés ont du mérite le mercredi 10 mai 2017 ainsi que d’autres activités jusqu’au 12 mai.

Daniel OUATTARA

L’Express du Faso




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *